Examen d'Etat : les inspecteurs de l'EPST Kwango instruits sur la gestion des centres

Les inspecteurs chefs des pools,  exploitants, itinérants, et autres de cette entité ont reçu ce mardi 6 juillet des nouvelles directives pour une bonne  gestion d’un centre d’examen d’état, au cours d’une rencontre de mise à niveau organisée dans la ville de Kenge dans la province du Kwango. 

La date des examens  hors session pour les élèves finalistes des humanités est prévue pour le 12 juillet. Selon l'inspecteur principal provincial, Tshimba Vuvu, dans la province éducationnelle Kwango 1, les préparatifs se passent bien pour la réussite de ces épreuves.  

L’inspecteur  Tshimba Vuvu a insisté également sur le respect de l’arrêté du gouverneur de province qui fixe les frais de cet examen à 70. 000 francs congolais (35 USD).   

Tshimba Vuvu précise que la séance de ce mardi était pédagogique pour les inspecteurs qui vont gérer les centres des élèves finalistes candidats à l'examen d'Etat :  

« C’était une séance de travail avec tous  les inspecteurs, adjoints, inspecteurs de pools, exploitants, itinérants parce que ce sont eux qui doivent aller gérer les centres et ils étaient formés sur la gestion d’un centre d’examen d’état. D’abord chacun doit être conscient du rôle qu’il doit aller jouer au centre, et comment le jouer et puis chacun doit connaitre qu’en tant que chef de centre, ou chef de centre adjoint, qu’est-ce qu’il doit aller faire au centre ».  

L'inspecteur principal provincial indique que les chefs de centre ont été instruits à ne pas faire payer des frais supplémentaires aux élèves.  

« On a essayé de les remettre à niveau quoi, leur donner de nouvelles directives de la haute hiérarchie, pour qu’on puisse changer des méthodes, parce qu’il y a de vielles méthodes parfois qui sont des méthodes dégradantes qu’il faut abandonner. Eviter certaines pratiques qui ne sont pas de nature à honorer notre métier, et puis permettre aux enfants de faire calmement leurs examens. Donc nous leur demandons de ne demander aux candidats que des frais qui sont fixés par l’arrêté du gouverneur », a-t-il insisté.  

 

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner