Kasaï-Oriental : une vingtaine de blessés graves dans un accrochage ethnique à Miabi

Plus de 20 personnes ont été grièvement blessées à la suite des combats ayant opposé, jeudi et vendredi derniers, deux camps au groupement de Bena Tshimungu, territoire de Miabi (Kasaï-Oriental).

Selon l’autorité territoriale, cet accrochage a eu lieu entre sympathisants du chef au pouvoir et ceux d’un prétendant au poste de passage dans cette entité.

La même source a rapporté que trois véhicules ont été caillassés, une motocyclette incendiée et une autre emportée par des personnes non identifiées à l’issue de cet affrontement.

« Tout a commencé lorsque Mr Jeams Kabeya prétendant au pouvoir de Bena Tshimungu a quitté la ville de Mbuji-Mayi le jeudi dernier, avec un cortège de véhicules qui l’accompagnaient pour se rendre chez lui dans la localité de Boya, en passant devant la résidence du chef de groupement de Bena Tshimungu en exercice, qui est le seul passage existant. Plusieurs autres sympathisants étaient sur la route pour l’accueillir en triomphalisme. Bien avant d’arriver au niveau de la résidence du chef de groupement Didier Tshileo, les sympathisants du prétendant ont trouvé plusieurs barricades pour les empêcher de poursuivre leur voyage. S’en est suivi le jet de pierre et les affrontements pour forcer le passage », a expliqué l’AT de Miabi.

Kasaï-Oriental: une vingtaine de maisons incendiées après une tension ethnique à Miabi

De leur côté, des sources sur place avancent le bilan provisoire d’une trentaine de personnes blessées qui, actuellement, sont admises au centre de santé de Bena Mpanda pour de soins.

Arrivée sur place pour rétablir l’ordre, la police nationale a mis la main sur deux personnes pour raison d’enquête.

Pendant ce temps, un dispositif sécuritaire est visible dans le groupement de Bena Tshimungu.

Lire aussi sur radiookapi.net: 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner