"La Prospérité" : l’impression des bulletins de vote pour la présidentielle a commencé

Des agents controlent les kits électoraux à l'aéroport de N'djili (Kinshasa), le 16/09/2011. MONUSCO/ Ph.  Myriam AsmaniDes agents controlent les kits électoraux à l’aéroport de N’djili (Kinshasa), le 16/09/2011. MONUSCO/ Ph. Myriam Asmani

Des agents controlent les kits électoraux à l'aéroport de N'djili (Kinshasa), le 16/09/2011. MONUSCO/ Ph. Myriam Asmani

Revue de presse de mardi 18 octobre 2011

“La Prospérité” : l’impression des bulletins de vote pour la présidentielle a commencé

La Prospérité révèle à la “une” que l’impression des bulletins de vote a commencé pour l’élection présidentielle a commencé. Ce qui justifie, selon le journal, la présence du président de la Ceni Daniel Ngoy en Afrique du Sud depuis lundi 17 octobre dans la soirée. La Prospérité estime que le processus électoral a pris une vitesse de croisière, d’autant plus qu’il y a déjà des candidats qui séjournent en Afrique du Sud pour commander leurs matériels de campagne.

Forum des AS rapporte que le président de la Ceni a, en outre, signé un accord avec le gouvernement sud-africain, qui, désormais va se charger de transporter ces bulletins vers toutes les provinces de la RDC.

De son côté, Le Phare constate qu’Adam Bombole a signé à son tour  le code  de bonne conduite de la Ceni.

Il devient ainsi le troisième candidat à l’élection  présidentielle du mois de novembre à avoir pris son engagement  en ratifiant le code de bonne conduite pour des élections apaisées, note le journal. Selon le confrère, Adam Bombole, qui postule pour la première fois à la magistrature suprême, a déclaré vouloir donner un signal fort à ses partisans pour que les résultats des élections ne débouchent pas sur la confusion et le cafouillage.

 «Campagne électorale : jour-J-10 », signale La Tempête des Tropiques.

Selon le calendrier électoral, rappelle la consœur, les candidats vont rivaliser à partir du 28 octobre prochain, d’ardeur et d’ingéniosité pour convaincre l’électorat. D’où le constat du journal, selon lequel les états-majors politiques à Kinshasa comme en provinces, sont en train de peaufiner les dernières stratégies pour réussir leur campagne.

A La Tempête des Tropiques d’espérer que cette campagne va se dérouler dans un esprit de tolérance dans les deux camps.

Autrement, L’Observateur s’intéresse à l’initiative du cadre de concertation de la société civile pour l’observation des élections (CDCE), à deux semaines du lancement de la campagne électorale. Selon le confrère, l’ambition de ce cadre de concertation est de déployer au moins 2 observateurs par bureau de vote, soit un minimum de 124 000 observateurs locaux de proximité pour les 62 000 bureaux de vote sur l’ensemble du territoire pays.

Et dans cette période de tension, L’Observatoire de la Liberté de la Presse en Afrique, OLPA en sigle, condamne les mauvais traitements des journalistes à Kinshasa.

C’est ce que rapporte Le Phare ce matin. D’après le communiqué de ce réseau d’experts journalistes et juristes, que publie le journal, l’accent est mis sur Junior Diatezua Kannah, Onésime Mukandila et Christine Mubiala, respectivement photographe à l’Agence France Presse, journalistes à la Radio Okapi et à la Radio télévision catholique Elikya (RTCE), toutes émettant à Kinshasa. Ces trois journalistes ont été molestés, le 13 octobre dernier par des éléments de la Police alors qu’ils effectuaient un reportage sur le rassemblement de l’UDPS.

Une autre actualité commentée dans la presse de ce matin est la mesure du président américain, Barack Obama sur l’envoi de 100 Marines en RDC

 L’Observateur remarque que les militaires américains ne participeront pas directement aux opérations de traque des rebelles de l’Armée de résistance du seigneur (LRA), mais ils appuieront les armées des pays précités à bien coordonner les opérations visant à détruire les bases de la LRA et à arrêter leur chef Joseph Kony.

Selon le confrère, la décision du président Barack Obama a été approuvée par le Congrès américain le jeudi 13 octobre et la LRA est considérée par Washington comme le mouvement terroriste le plus cruel et barbare en Afrique.

Le Phare pense que cette initiative ne l’a pas du tout surpris, d’autant plus qu’il commençait à s’interroger à haute voix sur les véritables causes de la persistance de l’insécurité dans cette partie sensible de l’Afrique centrale.

Une insécurité, rappelle le confrère, qui est à la base des millions des morts, des viols massifs, des pillages systématiques des richesses naturelles de la RDC, des déplacements incessants des populations, des destructions massives, bref des crimes contre l’humanité qui sont pourtant déclarés imprescriptibles et inaliénables par tous les instruments juridiques internationaux.

C’est sûrement dans ce contexte que Le Potentiel rapporte que la RDC salue le déploiement des marines américains.

Selon le confrère qui reprend ainsi la déclaration de Lambert Mende, porte-parole du gouvernement congolais, la décision de Barack Obama vient de renforcer la coopération militaire qui existe déjà entre Kinshasa et Washington.

Le journal se rappelle qu’en octobre 2001, les Etats-Unis d’Amérique avaient inscrit la LRA sur la liste des organisations terroristes.

Au Parlement, à présent, Le Phare constate que c’est une session inutile, d’autant plus qu’elle a du mal à prendre son envol.

Selon le constat du confrère, un mois après l’ouverture de Septembre, rien ne bouge à l’Assemblée nationale en ce qui concerne la production législative.

Cependant au Sénat, l’audition du rapport d’enquête à la SNEL peut être considérée comme la seule matière intéressante traitée à ce jour  parce que, ayant  permis aux Congolais de savoir comment cette société est gérée.

Enfin, sur le plan diplomatique, Le Potentiel conseille une diplomatie de franchise entre Kinshasa et Brazzaville.

Le confrère revient, en fait sur le dernier incident de Lukolela qui a ressuscité de la méfiance dans les deux rives. D’après le quotidien, cet incident devrait marquer le départ d’une nouvelle ère de coexistence pacifique. Toute l’Afrique centrale y gagnerait dans cette vraie politique de bon voisinage, prévient-il.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner