Articles de la catégorie « FARDC »

17/08/2011 - 18:26
La sécurisation du processus électoral en cours en République Démocratique du Congo est d’abord une affaire de sécurité intérieure et est donc de la responsabilité de la Police nationale congolaise appuyée éventuellement par les FARDC. C’est ce qu’a indiqué le porte-parole militaire de la Monusco au cours de la conférence hebdomadaire des Nations unies à Kinshasa. (Lire la suite…)
Actualité, Kinshasa, Politique, Sécurité / Colonel Maktar Job, FARDC, FDLR, Groupe armé, Monusco, Nations unies, police nationale congolaise, processus electoral
11/08/2011 - 15:08
Les éléments de la compagnie des FARDC basée à Isiro sont signalés depuis deux semaines dans les localités de Baenga, Sele Sele et dans la périphérie du chef-lieu de la chefferie de Wamba, affirment des sources de la société civile. Des passants, notamment des commerçants ambulants, sont obligés de donner de l’argent, ou des biens en nature à ces militaires, indiquent les mêmes sources.
En bref, Actualité / FARDC
03/08/2011 - 16:17
  La formation d’une centaine d’officiers des Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC) a pris fin, mercredi 3 août, au centre supérieur militaire de Kinshasa. Elle a duré neuf mois et a porté sur le maintien de la paix.   Selon le conseiller du commandant de groupement des écoles supérieures militaires, Baciza Kashema, cette formation avait pour objectif de rendre compétitifs les officiers militaires congolais, une fois sur le terrain dans le processus de maintien de la paix dans le monde.  
En bref / FARDC, maintien de la paix
03/08/2011 - 14:32
La population de la localité de Yakoko dans le territoire d’Opala à 170 kilomètres de Kisangani en Province Orientale s’est retranchée dans la forêt, a déclaré, mercredi 3 août, le coordonnateur des Amis de Nelson Mandela pour le droit de l’homme (ANMDH) de Yakoko, Osako Longongo.   (Lire la suite…)
Actualité, Actualité, Actualité, Sécurité / FARDC, Moïse le libérateur, Sécurité
03/08/2011 - 08:41
Selon le Mwami Séraphin Ngulu du groupement Ihana, près de 7 000 personnes d’une dizaine de villages de Mutongo ont fui cette contrée du Nord-Kivu pour trouver refuge à Kibua et à Pinga, fuyant la présence des combattants Maï Maï du groupe Janvier et leurs alliés FDLR. Les hommes de Janvier et leurs alliés se seraient rendus maîtres de Mutongo, selon des témoins. Le Mwami Ngulu sollicite le déploiement des unités FARDC, de la Police nationale congolaise et de la Monusco pour permettre le retour des habitants en fuite.
En bref, Actualité, Sécurité / FARDC, FDLR, Maï Maï, Monusco, mwami, police nationale congolaise