Articles de la catégorie « ONG »

09/03/2010 - 17:47
La plate forme de droit de l’Homme de Likasi Padholik, section de Kapolowe, dénonce l’arrestation, depuis dimanche, d’une vingtaine des femmes au village de Kibangu. Ces femmes sont accusées de  ne pas détenir un extrait de naissance de leurs enfants. Il s’agit des mères qui ont des enfants dont l’âge varie entre 0 et 5 ans. Selon l’activiste de droit de l’Homme Padholik  Kapolowe, les frais de l’extrait de naissance sont annexés aux frais de maternité.
En bref, Katanga / Droits de l'homme, ONG
28/02/2010 - 14:27
Quatre vingt cinq femmes de Bukavu ont effectué, dimanche matin, une course de solidarité  avec  les autres femmes congolaises victimes de violences. La course, initiée par l’ONG Women for Women,  dont le siège national est à Bukavu,  vise  à s’unir à d’autres femmes de divers autres pays  qui ont fait le même geste ce jour pour la collecte de fonds en faveur des femmes congolaises. Grâce à des fonds récoltés aux Etats-Unis, au Canada,  et en Ouganda où s’est passé la même activité, ce dimanche, les femmes victimes des guerres de l’est de la RDC peuvent  être assistées.
En bref, Société / Etats Unis, ONG, Ouganda, RDC
21/02/2010 - 13:53
A Bukavu, dans le Sud-Kivu, le Programme diocésain d’encadrement des enfants de la rue, PDER, affirme avoir récupéré plus de 900 enfants. Cette organisation se dit satisfaite de l’action, mais elle déplore le retour de certains enfants  dans la rue, après  le processus de leur réunification familiale. Cette situation constitue  un drame réel pour les acteurs sociaux impliqués dans l’encadrement de ces enfants.  Jean-Jean  Sainzoga, psychologue du PDER, explique :
Actualité / Enfants, ONG
21/02/2010 - 12:07
Il y a 48 heures, l’ONG Merlin  a été chassée de Punia par une partie de la population, suite aux tracts jetés par des personnes non autrement identifiées le 15 février dernier. Ces tracts menacaient de mort toute l’équipe de Merlin si elle ne quittait pas le lieu.  Mais déjà les conséquences se font sentir. Les prix des médicaments et actes médicaux sont multipliés par 5 voire par 10.  Deux cas de décès sont déjà signalés faute de prise en charge.
Actualité, Maniema, Société / Insécurité, ONG, Santé